40045Résumé

Marie vit dans un village entouré de clôtures. Derrière, en quête de chair humaine, s'agglutinent les Damnés, êtres gémissants revenus d'entre les morts, qui errent sans fin dans la forêt de Mains et de Dents. Parmi eux se trouvent le père de Marie, infecté quelques temps plus tôt, et puis sa mère, qui a choisi de le rejoindre. Son frère, Jed, l'en tient pour responsable. Marie aurait du mieux la surveiller. Il l'envoie intégrer la Congrégation, organisation religieuse régie par les Soeurs, qui semblent garder bien des secrets. Et s'il y avait un ailleurs ? Marie est prête à tout pour voir cet océan dont lui parlait sa mère depuis l'enfance. Et lorsque son village est attaqué, Marie s'enfuit dans la forêt avec un petit groupe de survivants.

Mon avis

En le voyant arrivé, je m'étais dit... après les vampires, les zombies... Mais le roman mérite de dépasser réticences et clichés. Il est absolument terrifiant. On ressent violemment la claustrophobie de l'héroïne, dans ce village redevenu archaïque, cerné de toutes parts, régi par la raison bien plus que par le coeur. Ici, pas de mariages d'amour. Il est question de devoir envers la Congrégation et envers Dieu, de perpétuation d'une humanité qui s'éteint. Dans ce cadre rigide, Marie fait figure de battante, sensible et obstinée. Son errance dans la forêt de Mains et de Dents, aux côtés de ce garçon qu'elle aime au-delà de tout, permet le développement d'une histoire d'amour complexe, pour laquelle on frémit de peur. Si la langue, un peu austère, peut parfois sembler répétitive (combien de fois l'océan est-il mentionné par chapitre ?) on en referme pas moins le livre avec en tête plein de questions non résolues et un sentiment de malaise qui met bien du temps à se dissiper.

L'info en plus ! Le tome 2 est déjà paru aux États-Unis. Il se nomme The dead-tossed waves